Naturabee | Comment l’abeille devient reine ?
1438
post-template-default,single,single-post,postid-1438,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1300,qode-content-sidebar-responsive,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-10.1.1,wpb-js-composer js-comp-ver-5.0.1,vc_responsive
 

Comment l’abeille devient reine ?

Comment l’abeille devient reine ?

Une colonie d’abeille ne peut exister sans sa reine : c’est l’unique abeille féconde de la ruche. Mère de tous les individus, la survie de la colonie dépend d’elle. Sans relâche, elle joue parfaitement sa partition de chef d’orchestre : en sécrétant des phéromones en continu, elle communique avec abeilles et faux bourdons, et coordonne leurs activités. « Fais pas ci, fais ça, va produire de la cire, arrête de fabriquer des cellules royales… » Une vraie mère, je vous dis.

Si elle vient à disparaître ou à quitter la ruche lors d’un essaimage, les abeilles élèvent quelques larves (3 à 5), l’une d’entre elles deviendra la future reine.

Reine ou abeille, quelle différence ?

La reine a une apparence bien distincte. Une forme allongée, un abdomen beaucoup plus long, et de petites ailes sur le dos. Contrairement aux butineuses, elle n’en aura guère besoin, puisqu’elle ne quitte la ruche qu’une seule fois, 5 à 6 jours après sa naissance, pour son « vol nuptial ». De retour à la ruche, elle va passer sa vie à pondre, jusqu’à 2000 oeufs par jour.

Comment l’abeille devient reine ?

La reine et les ouvrières ont un destin bien différent. L’une vivra 3 à 5 ans, accèdera au trône et commandera toute la colonie, les autres travailleront sans relâche sous ses ordres et leur vie n’excèdera pas 5 à 6 semaines.

Et pourtant, à l’origine, tous les oeufs sont identiques, reine et ouvrières partagent les mêmes gènes. Le secret de la reine : son alimentation. Elle seule est nourrie à la gelée royale tout au long de sa vie, les autres larves n’y ont droit que pendant les 3 premiers jours de leur vie. avant d’être nourries avec du miel et du pollen.

Produite par les abeilles ouvrières grâce à des glandes situées dans leur tête, la gelée royale (aussi appelée « lait des abeilles ») a donc le pouvoir de modifier l’ADN de la larve pour en faire une reine. Et pourtant, elle est composée en grande partie d’eau (50 à 60%), de sucres, de protéines, de vitamines… Mystère, mystère.

(Photo Julien Desodt, apiculteur Natura Bee)

 

 

 

 

Aucun commentaire

Ajouter un commentaire